accueil clubs licences infos pratiques liens utiles contact
 
Siège Social: 46 Bd Fenouil 13016 MARSEILLE ------- Contact Téléphones: Secrétariat Sylvie : 04 91 09 36 31 de 9 à 13h00 ------ Compta Elisabeth : 06 44 09 36 03 de 14 à 18h00
Comité
Activité Jeunes
Apnée
Archéologie
Audiovisuelle
Environnement/Bio
Hockey subaquatique
Juridique
Médicale
Nage avec palmes
Nage en eau vive
Pêche sous-marine
Plongée scaphandre (CTR)
Plongée souterraine
PSP
FORMATIONS ET PRATIQUES    

La formation des Plongeurs en situation de Handicap (PESH) est encadrée par des textes validés par les 3 fédérations suivantes :
o   la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins (FFESSM),
o   la Fédération Française Handisport (FFH),
o   la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA).

Ce rapprochement donnera naissance au label HandiSub en 2012.
Dans le cadre de la mission confiée par notre ministère de tutelle, par délégation, la FFESSM est la fédération en charge de la pratique de la plongée et la formation des PESH et de leurs encadrants (EH1, EH2, MFEH1 et MFEH2).

Les textes qui encadrent l’activité sont consultables dans le Manuel de Formation Technique de la FFESSM – chapitre 40 (nommé « 40-Plongée Handisub », format pdf) disponible à l’adresse internet suivante :
www.ffessm.fr/pages_manuel.asp

1.1   Structuration de l’activité
Ce chapitre décrit l’activité au travers de différents textes qui permettent de prendre connaissance du cadre formel définissant la pratique de l’activité HandiSub pour les personnes en situation de handicap et leurs formateurs. Pour plus de détails, le chapitre 40 du Manuel de Formation Technique de la FFESSM sera consulté.
L’organisation de l’activité plongée se fonde sur 2 groupes de plongeurs permettant de définir les conditions de pratique de la plongée et la formation des enseignants. Les membres de ces 2 groupes se distinguent par les réponses apportées aux 3 questions simples suivantes liées à la sécurité du plongeur en situation de handicap :
·         Le plongeur peut-il mettre son détendeur en bouche seul ?
·         Le plongeur peut-il faire une manœuvre d’équilibration des oreilles seul ?
·         Le plongeur peut-il comprendre les consignes simples liées à la sécurité (signes stop, remonte…) effectués par l’enseignant et y répondre de manière autonome ?
Si l’enseignant répond par l’affirmative à ces 3 questions, le PESH sera considéré pour la plongée comme ayant un handicap modéré. Sinon, il sera considéré pour la plongée comme ayant un handicap majeur.
Notons que cette classification pourra évoluer au cours de la formation et de la pratique de l’activité selon les moyens techniques et les procédures mis en œuvre pour compenser la nature du handicap, ou en cas de maladie évolutive.
Les textes précisent que les PESH peuvent bénéficier d’une assistance adaptée en encadrement ou en matériel pour évoluer en palanquée (A.322-77 du Code du Sport). Par ailleurs, le handicap peut revêtir des formes très variables et son champ peut être très large. En effet, comme le précise l’article 2 de la loi du 11 février 2005, constitue un handicap « toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un poly-handicap ou d'un trouble de santé invalidant ».
 
Chaque personne handicapée peut ainsi utiliser son potentiel physique différemment et afficher une motivation différente, ainsi, les aptitudes en plongée peuvent être fort variables d’un plongeur à l’autre, malgré l’équivalence des troubles fonctionnels. La qualification du plongeur handicapé est donc liée aux compétences personnelles réalisées et non selon la nature de sa déficience.
 
1.2   Restrictions éventuelles de l’activité
Pour pratiquer la plongée, la personne en situation de handicap se présentera avec un certificat médical de non contre-indication dès le baptême de plongée. Les contraintes, restrictions, obligations éventuellement déterminées par le médecin signataire du certificat médical de non contre-indication et écrites sur ce document, seront scrupuleusement respectées par l’enseignant. La pratique de la plongée pour les personnes en situation de handicap est de fait un partenariat entre le plongeur handicapé, le moniteur et le médecin, après un éventuel avis d’un médecin spécialiste du handicap concerné sollicité par le médecin signataire du certificat médical.
 
Mises à part ces restrictions, imposées par le médecin signataire, il n'y a pas de limitation particulière d'accueil, sauf pour les personnes en situation de handicap mental, cognitif ou psychique qui sont limitées à la formation « PESH 6 m » (profondeur maximale 6 mètres).
Conformément à la convention signée entre la FFESSM et la FFH d’une part, et la FFESSM et la FFSA d’autre part, le profil de ce médecin est fixé par chaque fédération, et il pourra, si nécessaire, demander un avis auprès d’un confrère spécialiste comme évoqué plus haut.
 
Pour la FFESSM : le médecin signataire doit être un médecin fédéral de la FFESSM ou un médecin titulaire d'un diplôme de médecine physique, sauf pour les baptêmes effectués à une profondeur inférieure à 2 m ou un médecin généraliste suffit.
 
 
1.3   Conditions de pratique et d’encadrement
·         Les plongeurs accèdent, selon leur compétence et leur handicap, à différents  espaces d'évolution, conformément au Code du Sport.
·         Il existe 4 niveaux de compétence, liés à ces 4 espaces d’évolution :
—     Plongeur En Situation de Handicap 6 m. à PESH 6 m
—     Plongeur En Situation de Handicap 12 m. à PESH 12 m
—     Plongeur En Situation de Handicap 20 m. à PESH 20 m
—     Plongeur En Situation de Handicap 40 m. à PESH 40 m
 
TABLEAU DES CONDITIONS DE LA PRATIQUE DE LA PLONGEE POUR PLONGEUR ENSITUATION DE HANDICAP, EN MILIEU NATUREL EN ENSEIGNEMENT OU EN EXPLORATION
 
Espaces d’évolution Niveau de pratique Compétence minimum de l’encadrement de la palanquée Effectif maximum de la palanquée, encadrement non compris  
DIRECTEUR DE PLONGEE
  Baptême E1 + FORMATION
HANDISUB
1 Piscine : E1
Milieu naturel : E3
0 – 6 mètres « PESH 6 m » E1 + FORMATION
HANDISUB
1 en formation.
1 à 2 et équipe mixte en exploration.
Piscine : E1
Milieu naturel : E3
0 – 12 mètres « PESH 12 m » E2 + FORMATION
HANDISUB
1 en formation.
1 à 2 et équipe mixte en exploration.
Piscine : E3
Milieu naturel : E3
0 - 20 mètres « PESH 20 m » E2 + FORMATION
HANDISUB
1 en formation.
1 à 2 et équipe mixte en exploration.
Piscine : E3
Milieu naturel : E3
0 – 40 mètres « PESH 40 m » E3 + FORMATION
HANDISUB
1 en formation.
1 à 2 et équipe mixte en exploration.
Piscine : E1
Milieu naturel : E3
 
PLONGEURS EN SITUATION DE HANDICAP
COHERENCE DU CURSUS AVEC LE CODE DU SPORT
 
BAPTEME VALIDE    
Inscription.    
DEBUTANTS CODE DU SPORT PESH 6 METRES
Progression vers une qualification.                 Début de la pratique. Aptitude à évoluer au sein d'une équipe, voire d'une palanquée mixte, encadrée par un enseignant spécialisé dans l'espace de 0 à 6 mètres.
PE-12 CODE DU SPORT PESH 12 METRES
Aptitudes à évoluer en palanquée encadrée dans l’espace de 0 à 12 mètres. Maîtrise de l’utilisation de son
équipement personnel, notamment le scaphandre autonome avec gilet stabilisateur.
Maîtrise de la mise à l’eau, de l’immersion et du retour en surface à vitesse contrôlée.
Maîtrise de la ventilation et maintien de son équilibre. Connaissance des signes usuels.
Intégration à une palanquée guidée. Respect de l’environnement et des règles de sécurité.
Aptitude à évoluer au sein d'une équipe, voire d'une palanquée mixte, encadré par un enseignant spécialisé dans l'espace de 0 à 12 mètres.
 
PE-20 CODE DU SPORT PESH 20 METRES
Aptitudes à évoluer en palanquée encadrée dans l’espace de 0 à 20 mètres. Maîtrise des aptitudes PE-12
Maîtrise de sa propulsion et de sa stabilisation.
Maîtrise de sa vitesse de remontée et maintien d’un palier.
Connaissance des signes et des
réponses adaptées, maitrise de la communication avec ses coéquipiers.
Intégration à une palanquée guidée avec surveillance réciproque.
Aptitudes à évoluer en équipe ou en palanquée encadrée par un enseignant spécialisé dans l’espace de 0 à 20 mètres.
 
Accès au Nitrox.
 
Accès aux recycleurs SCR.
PE-40 CODE DU SPORT PESH 40 METRES
Aptitudes à évoluer en palanquée encadrée dans l’espace de 0 à 40 mètres. Maîtrise des aptitudes PE-20.
Maîtrise de sa propulsion et de sa stabilisation.
Maîtrise de sa vitesse de descente lors de l’immersion.
Maintien d’un palier avec utilisation d'un parachute.
Connaissance des signes spécifiques à cette profondeur et maitrise de la rapidité des réponses.
Maitrise d'une remontée en sécurité en cas de perte de palanquée
Aptitudes à évoluer en équipe ou en palanquée encadrée par un enseignant spécialisé, dans l’espace de 0 à 40 mètres.
 
Accès au Nitrox
 
Accès aux recycleurs SCR.
 
·         Les Plongeurs En Situation de Handicap peuvent bénéficier d’une assistance adaptée en encadrement ou en matériel pour évoluer en palanquée encadrée.
·         Les plongées doivent rester impérativement dans la courbe de sécurité déterminée par les moyens de décompression utilisés.
·         Lorsque la plongée se déroule en piscine ou en fosse de plongée dont la profondeur n'excède pas 6 mètres, le niveau du Directeur de Plongée est au minimum E1. L'encadrement est au minimum E1 avec formation complémentaire au handicap.
·         Les plongeurs titulaires d’une qualification « PESH 12m » peuvent accéder à la qualification Nitrox « PN ».
 
 
1.4   Enseignants
L’enseignement de la plongée chez les personnes en situation de handicap est une réelle spécialité car :
·         Les indications du médecin fédéral (FFESSM, FFSA ou FFH) telles que définies par la convention entre les trois fédérations doivent être respectées.
·         La fragilité de la personne peut être importante.
·         La mobilité et les capacités de réactions de la personne peuvent être réduites.
·         Le handicap « visible » n'est pas toujours le seul élément à prendre en compte.
·         Des connaissances sont nécessaires selon les différents types de handicaps.
 
Deux niveaux de qualification d'enseignants sont proposés, élémentaire et supérieure :
·         EH1 (Enseignant pour plongeur en situation de Handicap modéré). Formation qui peut être complétée du module complémentaire handicap mental psychique cognitif
·         EH2 (Enseignant pour plongeur en situation de Handicap majeur).
 
 
EH1 (Enseignant pour plongeur en situation de Handicap modéré)
 
Le stage d'évaluation formative « élémentaire » est accessible aux enseignants de niveau minimum E1 dans le Code du Sport. Elle s'effectue au cours d'un stage de 2 jours (consécutif ou modulaire) en deux parties :
·         La partie théorique (composée des compétences 1 et 3) permettra aux stagiaires de se familiariser avec cette activité au travers de présentations et d’ateliers en salle.
·         La partie pratique : (compétence 2) composée de 1 plongée en situations handicapantes pour les encadrants seuls, et de 1 plongée d'enseignement avec un plongeur en situation de handicap modéré.
 
Pour se présenter à cette formation, le stagiaire devra entre autre :
·         Etre titulaire d’une licence FFESSM en cours de validité.
·         Etre titulaire de la carte RIFA Plongée.
·         Etre titulaire au minimum du niveau Initiateur Club de la FFESSM.
·         Présenter un certificat médical de non-contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins d’un an délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé tel que défini dans l’annexe 1 du Règlement Médical Fédéral, ou un médecin du sport (CES, Capacité ou DU). Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.
 
 
MODULE COMPLEMENTAIRE HANDICAP MENTAL PSYCHIQUE COGNITIF
 
Le MODULE COMPLEMENTAIRE MPC (Mental / Psychique / Cognitif) peut se dérouler pendant une session de qualification EH1 ou après cette session de qualification des enseignants EH1. Ce module complémentaire se déroule pendant 1 journée sous la forme d’une évaluation formative, comprenant :
·         une partie théorique permettant de se familiariser avec cette activité avec le concours éventuel d’intervenants spécialistes compétant dans le domaine du handicap mental ou psychique ou cognitif.
·         une  séance plongée en présence de plongeurs en situation de handicap mental ou psychique ou cognitif.
La formation peut être effectuée en milieu artificiel ou en milieu naturel protégé (type baignade) dans un milieu protégé d’une profondeur de moins de 2 mètres.
 
A l’issue de cette formation, un EH1 possédant le Module Complémentaire MPC pourra enseigner la plongée HANDISUB dans un milieu protégé d’une profondeur de moins de 2 mètres, à des personnes en situation de handicap mental, psychique, cognitif, qui sont autorisées par un certificat médical de non contre-indication.
 
Pour se présenter à cette formation, le stagiaire devra entre autre :
·         Etre titulaire d’une licence FFESSM en cours de validité.
·         Etre titulaire de la carte RIFA Plongée.
·         Etre titulaire au minimum du EH1 de la FFESSM (ou conditions de candidature au EH1 dans le cas d’un stage de 3 jours « EH1 + module complémentaire »)
·         Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins d’un an délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé tel que défini dans l’annexe 1 du Règlement Médical Fédéral, ou un médecin du sport (CES, Capacité ou DU). Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.
 
 
EH2 (Enseignant pour plongeur en situation de Handicap majeur)
 
Le stage d'évaluation formative « supérieure » est accessible aux enseignants de niveau minimum E2 dans le Code du Sport. Il s'effectue au cours d'un stage de 5 jours (consécutifs ou non), composé d’une partie théorique et une partie pratique de 4 plongées avec des PESH en situation de handicap majeur.
·         La partie théorique est constituée de 3 modules :
-          Module 1 : les handicaps moteurs.
-          Module 2 : les handicaps sensoriels.
-          Module 3 : les handicaps cognitifs, mentaux, psychiques et les troubles envahissants du développement et du comportement.
·         La partie pratique est constituée de 4 plongées d’enseignement avec des PESH en situation de handicap majeur, si possible variées (handicap moteur, sensoriel, cognitif, psychique…).
Cette formation doit permettre d'enseigner la plongée à des PESH en situation de handicap majeur dans une zone de profondeur pouvant aller jusqu’à 40 mètres, selon les aptitudes du plongeur et les prérogatives de l’encadrant.
La qualification délivrée à la suite de cette formation est l'EH2.
 
Le niveau de qualification, et donc de compétence, de l'enseignant lui permet d'enseigner la plongée soit
seulement à des plongeurs en situation de handicap modéré, soit à tous les types de handicap.
Les niveaux sont hiérarchiques puisque la qualification supérieure EH2 s'appuie sur les connaissances acquises lors de la formation et la qualification élémentaire EH1.
 
Pour se présenter à cette formation, le stagiaire devra entre autre :
·         Etre titulaire d’une licence FFESSM en cours de validité.
·         Etre âgé de 18 ans au moins.
·         Etre titulaire de la carte RIFA Plongée.
·         Etre titulaire du niveau Initiateur Club de la FFESSM et du Guide de Palanquée au minimum.
·         Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins d’un an délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé tel que défini dans l’annexe 1 du Règlement Médical Fédéral, ou un médecin du sport (CES, Capacité ou DU). Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.
·         Etre en possession du EH1 et avoir validé quatre plongées d'encadrement d'un PESH.
 
LES FORMATEURS D'ENSEIGNANTS POUR PESH : MFEH1 ET MFEH2
 
Le MF1 ou MF2, titulaire de la formation complémentaire supérieure EH2 (enseignant pour tout plongeur en situation de handicap), peut obtenir respectivement sa qualification de MFEH1 ou de MFEH2 à la suite d'un stage complémentaire.
 
 
QUALIFICATIONS MFEH1 et MFEH2
 
Les titres d'Enseignants pour Personnes En Situation de Handicap sont des qualifications et non pas des brevets. Ces qualifications sont hiérarchiques puisqu'elles sont complémentaires (on doit être EH1 avant EH2 et EH2 avant MFEH1 etc.). Les formations s'effectuent, entre-autre, lors d'une participation à un stage de formation EH2 avec encadrement de plongées et enseignement de plusieurs cours pratiques et théoriques. La formation sera supervisée par un Moniteur MFEH2, responsable du stage qui validera les compétences nécessaires. Il est demandé de justifier depuis l'obtention de la qualification d’EH2 de 4 plongées avec des PESH à handicap majeur.
 
 
MFEH1
 
Il est le formateur des enseignants EH1 et EH2 et délivre les qualifications élémentaires et supérieures. Il peut intervenir dans les formations de MFEH1.
Un MF1 peut devenir MFEH1 après :
·         Sa formation et sa qualification EH2
·         Avoir participé activement avec l'équipe des formateurs à un stage complet de formation EH2 comme indiqué dans le cursus de formation (voir ci-après).
·         Avoir rédigé un mémoire sur la plongée en situation de handicap.
Ses missions sont alors de :
·         Organiser un stage de formation EH1 ou EH2.
·         Être tuteur d'un EH1 ou EH2.
·         Intervenir dans une formation de MFEH1.
 
Pour se présenter à cette formation, le stagiaire devra entre autre :
·         Etre titulaire d’une licence FFESSM en cours de validité.
·         Etre âgé de 18 ans au moins.
·         Etre titulaire de la carte RIFA Plongée.
·         Etre titulaire du niveau MF1 ou BEES1 ou DE-JEPS au minimum
·         Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins d’un an délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé tel que défini dans l’annexe 1 du Règlement Médical Fédéral, ou un médecin du sport (CES, Capacité ou DU). Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.
·         Etre en possession du EH2 et avoir validé des qualifications de PESH.
 
 
MFEH2
 
Il est le formateur des MFEH1 et de toutes les qualifications.
Un MF2 peut devenir MFEH2 après :
·         Sa formation et sa qualification MFEH1.
·         Avoir participé activement à la direction d'un stage complet de formation MFEH1, comme indiqué dans le cursus de formation (voir ci-après).
·         Avoir rédigé un mémoire sur la plongée des PESH.
 
Ses missions sont alors de :
·         Etre le directeur de plongée d'un stage exclusivement constitué de PESH.
·         Etre le responsable de tous stages de formation EH et MFEH.
·         Etre le tuteur des futurs MFEH1.
·         Intervenir dans une formation de MFEH2.
 
Pour se présenter à cette formation, le stagiaire devra entre autre :
·         Etre titulaire d’une licence FFESSM en cours de validité.
·         Etre âgé de 18 ans au moins.
·         Etre titulaire de la carte RIFA Plongée.
·         Etre titulaire du niveau MF2 ou BEES2 ou DE-JEPS ou DES-JEPS au minimum
·         Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins d’un an délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé tel que défini dans l’annexe 1 du Règlement Médical Fédéral, ou un médecin du sport (CES, Capacité ou DU). Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.
·         Etre en possession du MFEH1 et avoir participé à des formations de EH1 et EH2.
 
 

 
LES EQUIVALENCES
TABLEAU RECAPITULATIF DES EQUIVALENCES POSSIBLES
Enseignants
Code du Sport
Documents à transmettre et diplômes de la FFH Complément de formation à joindre Qualifications Handicap de la FFESSM obtenues
BEES1, DE-JEPS,
DES-JEPS
néant néant EH1